CONTACTLIENSFONTDOUCEBILLETS D'HUMEUR
Accueil
 
Tous les mots
Un des mots
Phrase exact  

DERNIERES PARUTIONSCONFERENCESPRODUCTIONSOUVRAGES PERSONNELS OUVRAGES DIRIGES OUVRAGES COLLECTIFS REVUES COORDONNEES ARTICLES PUBLIES COLLOQUES COMMUNICATIONS PUBLIEES MISSIONS D'ETUDE JURYS VIDEOS et CD CURSUS et TRAVAUXPARCOURS DE VIE
L'ABBAYE DE FONTDOUCE

Pour découvrir le site www.fontdouce.com (événements, horaires, prestations, infos pratiques...), cliquez sur la vignette



Contact : Aurore Michel - Abbaye de Fontdouce, 17770 St Bris-des-Bois
Tél : 05 46 74 77 08 - fontdouce@wanadoo.fr

Au milieu de leur ferme familiale, une abbaye médiévale, Jean- Pierre Boutinet, son frère Gérard et 40 ans de passion font renaître de ses vertiges l’Abbaye de Fontdouce




Pour lire l'histoire de cette belle renaissance, cliquez au choix sur les 2 frères, version années 70 ou version années 2010.




Le 1er juillet 2011,l'abbaye de Fontdouce a fêté ses 900 ans avec le Requiem de Mozart


Curieuse façon de fêter un anniversaire que de le célébrer par un Requiem ! Pourtant ce Requiem de Mozart que nous allons entendre en ce 1er juillet prochain prend aujourd’hui toute sa signification : ou plutôt on peut lui attribuer pour le moins quatre significations fortes : il symbolise tout d’abord une vie défunte qui aspire à trouver le repos, celle de cette abbaye de Fontdouce fermée en 1791, année même de la composition du fameux Requiem, une fermeture qui clôt ici définitivement presque six siècles de vie monastique. Mais Mozart a laissé son Requiem inachevé, emporté subitement par la mort, nous rappelant ainsi que cette œuvre de réhabilitation de Fontdouce, reste une reconstruction elle-même encore en grande partie inachevée. Chanté et orchestré en 2011 en ce lieu de calme et de sérénité, le Requiem introduit un contraste fort avec les turbulences, conflits, scissions du monde qui nous entoure, nous incitant à mettre de la paix là où il règne trop de turpitudes. Enfin par son Requiem Mozart nous lance un autre appel, lui qui fut écartelé à la fin de son existence entre l’ombre et la lumière, la joie rayonnante et l’angoisse perturbatrice : finalement à entendre ce que nous allons entendre, à travers cet écartèlement qu’il nous sera donné de pressentir, que pouvons-nous dire de nous-mêmes, du sens que nous donnons à la vie et à la mort ?

Ce fut un événement exceptionnel de bonheur pour tous les heureux présents !















- PLAN DU SITE - MENTIONS LEGALES - ACCES PRIVE -